Bienvenue sur Info-psi.com - Utilisez ce menu pour naviguer sur le site

Introduction

Comme vous l'avez vu dans la page historique, les recherches psi ne sont pas nouvelles, et sont très nombreuses. Ainsi, de nombreux laboratoires ou instituts de recherche ont travaillé sur ce domaine.
La recherche psi a néanmoins changé de cap depuis les dernières années. Ainsi, à force d'avoir accumulé les preuves de l'existence du psi au travers des nombreuses expériences relatées précédemment, et après des rencontres internationales, il a été décidé par la plupart des instituts de ne plus continuer à chercher des preuves, mais de commencer la phase suivante, c'est-à-dire étudier les résultats pour essayer de les comprendre. Ainsi, des laboratoires comme le PEAR ou l'IONS aux Etats Unis réalisent désormais des recherches sur les possibilités de la conscience. Nous verrons pourquoi un peu plus bas. Néanmoins, quelques instituts ou laboratoires continuent d'analyser les données expérimentales, mais ils sont de plus en plus minoritaires.
Nous allons maintenant vous présenter les principaux instituts en service actuellement. Cette liste n'est pas exhaustive, et ne recense que les principaux laboratoires internationaux et français. Si vous pensez que nous avons oublié un laboratoire important, n'hésitez-pas à nous transmettre ses coordonnées ainsi que des infos sur lui.

Parapsychological Association

The Parapsychological Association est affilié à l'AAAS, (l'Association Américaine pour l'Avancement de la Science. Il était important de présenter la Parapsychological Association en premier puisque c'est l'organisme le plus officiel dans les recherches sur le psi. De plus, son affiliation à l'AAAS est notable car elle démontre la reconnaissance scientifique que possède la parapsychologie dans les milieux universitaires et officiels de la science. L'AAAS se présente comme la plus grande fédération de sociétés scientifiques et d'ingénierie. Nous pouvons d'ailleurs noter que contrairement à ce qu'ils font croire, les zététiciens ne peuvent se vanter de reconnaissance scientifique, n'ayant aucune reconnaissance de la part de l'AAAS...
- Source : Sites de la PA et de l'AAAS

IONS

The Institute of Noetic Sciences, basé en Californie, est probablement l'institut d'étude du psi le plus actif actuellement. La vision de l'IONS est de conduire et de sponsoriser des recherches de pointe sur les possibilités de la conscience. Ils reconnaissent également explorer des phénomènes qui ne rentrent pas nécessairement dans les modèles scientifiques conventionnels, mais tout en maintenant une juste rigueur scientifique. Dean Radin travaille là-bas.
- Source : Site de l'IONS

PEAR

Le Princeton Engineering Anomalies Research, situé dans les locaux de l'Université de Princeton, a longtemps été, et reste encore, une référence pour les études universitaires de psi. Le but du PEAR a récemment changé. Après avoir accumulé plus de 25 ans de recherches, ils ont constaté qu'il devenait inutile de dépenser plus de ressources dans une recherche de démonstration de la réalité du psi, chose qu'ils ont largement faite durant ce quart de siècle. Désormais, le PEAR se concentrera plus sur la compréhension des phénomènes constatés, l'analyse des données, ainsi que la recherche de théories pouvant expliquer ce qui a été trouvé expérimentalement. Ce nouveau projet d'étude, intitulé "The PEAR Proposition", est donc, comme la plupart des recherches actuelles, basé sur une étude de la conscience humaine.
- Source : Site du PEAR

IMI

"L'Institut Métapsychique International (IMI) est une fondation privée reconnue d'utilité publique qui se consacre à l'étude scientifique des phénomènes dits "paranormaux" : la télépathie, la clairvoyance, la précognition (ou prémonition) et la psychokinèse (ou télékinésie). Fondé en 1919, l'Institut a été l'un des premiers organismes dans le monde à étudier ces phénomènes psi avec une approche à la fois rigoureuse et ouverte, libre de tout parti pris religieux ou philosophique.
S'adressant aux chercheurs et étudiants, aux instances officielles, et au public averti, l'IMI vise à rétablir en France une tradition de réflexion et d'études scientifiques sur les phénomènes "dits" paranormaux. L'Institut est ainsi une alternative rationnelle aussi bien aux dérives de la crédulité qu'aux excès du scepticisme."
- Source : site de l'IMI

GEEPP

"Le Groupe d'Etudes Expérimentales des Phénomènes Parapsychologiques, plus connu sous le nom de Laboratoire de Parapsychologie de Toulouse, réunit exclusivement des universitaires, des médecins, des ingénieurs, des techniciens supérieurs et des journalistes professionnels. Tous considèrent que les phénomènes dits "parapsychologiques" posent un problème scientifique et le premier objectif du G.E.E.P.P. est d'appliquer à ces phénomènes la méthode expérimentale. Corollairement, parce qu'il est un organisme unique en France, le G.E.E.P.P. travaille à coordonner les travaux des chercheurs isolés et à maintenir des liens avec les centres de recherche étrangers, principalement anglo-saxons."
- Source : Site du GEEPP


Si vous cherchez d'autres références, de nombreux autres liens sont proposés dans les pages liens de ces sites.

Entangled Minds

Au fur et à mesure de nos recherches pour créer ce site, nous avons constaté qu'une des personnes les plus actives dans la recherche en parapsychologie ces dernières années était Dean Radin. Vous avez pu le voir avec la page historique qui est en grande partie tirée de ses recherches, mais c'était il y a déjà 10 ans qu'il publiait The Conscious Universe. En 2006, il a publié un nouveau livre, intitulé Entangled Minds, que l'on pourrait traduire par "Consciences Corrélées". Dans ce livre, le Dr Radin nous donne les derniers résultats de ses recherches, les progrès réalisés par le projet GCP(Global Consciouness Project), ainsi que sa théorie sur la corrélation entre consciences. C'est précisément sur ce dernier point que nous allons nous attarder.

Tout commence par une idée : d'après les résultats expérimentaux, l'ESP et la PK sont bien réels, et même si les résultats ne sont pas forcément impressionnants, ils ont l'avantage de montrer que les facultés qui y sont liées ne sont pas l'apanage de quelques psychistes, mais plutôt une capacité très bien distribuée dans l'humanité. Ainsi, le psi est un ensemble de facultés normales chez l'être humain.
Ensuite, partant de là, comment peut-on l'expliquer ? Là, c'est plus difficile. En effet, la physique classique ne peut accepter cette hérésie, le psi ne rentre pas du tout dans ses modèles. Quant à la physique quantique, tout s'y expliquerait plus facilement, mais il semblerait qu'en passant à l'échelle classique, tous les effets quantiques disparaissent, et donc ça ne semble pas convenir. Néanmoins, vu que c'est à priori la seule façon d'y voir plus clair, c'est la voie qui a été choisie.

Psi et physique quantique ?

La physique quantique, c'est joli, mais c'est vaste. Ainsi, il a fallu déterminer quelles étaient les possibilités de la physique quantique qui pourraient expliquer le psi. Prenons ainsi 3 propriétés fondamentales du monde quantique que la mécanique classique ne peut pas expliquer. Ces trois propriétés sont la dualité onde-corpuscule, le principe d'incertitude, et la corrélation quantique (intrication).
La première, la dualité onde-corpuscule, est intéressante dans l'approche de la conscience et de l'univers. En effet, cette propriété a été imaginée à l'origine pour expliquer le fait expérimental que la lumière puisse se comporter à la fois comme une onde et comme un corpuscule (une bille de matière). Ne pouvant définir que la lumière était soit des billes de matière soit des ondes, il a fallu accepter qu'elle puisse être les deux à la fois, selon la manière dont on la regarde. Mais, depuis, il se trouve que cette dualité a été étendue bien plus loin. En effet, de nombreuses expériences ont montré que les électrons peuvent se comporter de la même manière. Enfin, des expériences récentes ont même réussi à observer des molécules agir de manière ondulatoire, des fullerènes de C60 en l'occurrence.(Source) Néanmoins, si ces expériences devraient nous pousser à revoir notre définition de "matière" et de "solide", ce n'est pas ce qui nous intéresse pour ici.

La propriété suivante, l'incertitude quantique, implique le fait qu'on ne peut pas connaitre à la fois la position et la vitesse d'une particule quantique. Seulement l'un ou l'autre, mais pas les deux. Donc, ça ne nous intéresse pas non plus. Il reste donc la corrélation quantique. Ce phénomène, qui est celui sur lequel sont basés les postulats d'un futur ordinateur quantique, s'explique ainsi : après une préparation adéquate, que je ne relaterais pas ici, il est possible de lier deux particules l'une à l'autre, d'une telle manière que vous pouvez séparer ces molécules de milliards de kilomètres, dès que vous changerez l'état d'une, l'autre changera de manière inverse exactement en même temps. Ainsi, ces deux particules s'influencent l'une et l'autre sans considération spatio-temporelle. De plus, il a même été prouvé qu'un plus grand nombre de molécules pouvaient entrer dans un état de corrélation.

Corrélation quantique et psi

A partir de là, nous avons trouvé quelque chose d'intéressant. En effet, la corrélation quantique décrit la capacité de deux particules à interagir ensemble instantanément sans tenir compte de la distance qui les sépare. Ca ne vous rappelle pas quelque chose ? En tout cas, le Dr. Dean Radin a estimé que cela valait la peine d'explorer cette hypothèse. Ainsi, si des particules, et des groupes de particules, pouvaient entrer en corrélation, peut-être était-ce également possible pour notre conscience. C'est ainsi qu'il réalisa de nombreuses expériences destinées à vérifier cette idée.

Expérience de corrélation de consciences

Pour tester cette théorie, il fallu imaginer un dispositif expérimental capable de réaliser des conditions de corrélation. Pour la conscience, un exemple de corrélation pourrait très bien être l'ESP, en particulier la télépsychie. En effet, cette faculté est après tout un échange d'informations de manière instantanée entre deux personnes. Le dispositif utilisé était donc le suivant :

Il faut 3 personnes : un sujet E, qui sera l'émetteur, un sujet R qui sera le récepteur, et un expérimentateur, A, qui va surveiller les données produites par l'expérience. On commence par installer R dans une chambre totalement isolée de l'extérieur, que ce soit au niveau sonore ou électromagnétique. Ces conditions permettent de s'assurer que le récepteur n'a aucun moyen de communiquer avec l'émetteur. Ensuite, on branche toute une série de capteurs sur R pour analyser son activité biologique, à savoir électrocardiogramme, électroencéphalogramme, conductivomètre digital... R est allongé confortablement, il doit se reposer, être calme, et penser à E.
Ensuite l'émetteur. Il est lui disposé dans une autre salle, sans lien avec la première, devant un écran de télévision. Cet écran est noir, et va s'allumer par périodes de 5s. Durant ces périodes, l'image que E verra ne sera autre que R allongé, vu par une caméra vidéo. L'expérimentateur lui se trouve dans un bureau plus loin et il surveille les signaux biométriques de R, tout en lançant le protocole d'expérimentation automatisé.

L'expérience se déroule ainsi : de manière aléatoire, l'écran va s'allumer devant E pendant 5s environ, plusieurs fois. Les données biométriques de R sont enregistrées tout le long de l'expérience. Les résultats seront donnés par la comparaison entre les données lorsque l'écran est éteint et quand il montre R à E.

L'idée derrière cette expérience, est que la manière de lier deux consciences pourrait être de seulement avoir des pensées l'un pour l'autre. Ainsi, si R pense à E, alors quand E verra R sur l'écran, il pensera plus à R qu'avant et ses données biométriques vont changer. Son cortex visuel va s'activer et ces choses sont mesurables. Néanmoins, ce qui est plus intéressant, c'est de voir est-ce que le récepteur réagit à cet instant, ce qui traduirait une sorte de corrélation entre les deux consciences puisqu'il n'a aucun moyen de savoir à quel moment E va le voir.

Egalement, cette expérience a été réalisée d'une autre manière. E et R étaient dans des pièces sombres, totalement séparées, et on passait à certains moments une lampe devant les yeux de l'émetteur. Le test consistait à savoir si l'activité du cortex visuel du récepteur s'activait ou non.

Les résultats

Ces expériences furent toutes les deux un succès, et on observe ainsi sur les données biométriques un changement brusque durant les périodes où les deux personnes pensent chacune l'une à l'autre, et dans l'autre cas, le cortex visuel des deux personnes s'active. Cependant, il semblerait que les résultats de l'expérience avec les lampes montrent chez le récepteur une activité du cortex cérébral ne montrant pas une lumière vue par les yeux, mais une lumière imaginée ! (Apparemment les signaux sont connus et différents)

Enfin, il semble donc désormais prouvé par l'expérience que deux consciences peuvent entrer en corrélation, ce qui permet de penser que la télépsychie pourrait n'être que la simple manifestation de cette propriété quantique au niveau de la conscience. Et ceci explique aussi pourquoi cette faculté ne semblait pas du tout réservée à certains mais plutôt largement distribuée. En effet, étant une propriété fondamentale de la matière, toute personne possédant une conscience pourrait donc bénéficier de ce moyen de communication instantané.

Mais ce ne sont que des hypothèses pour l'instant, même si elles sont basées sur l'expérience.

Au-delà de la télépsychie

Si nous avons vu que la corrélation entre conscience peut expliquer la télépsychie, nous avons également vu que les décennies d'expérimentation partout dans le monde ont montré que l'ESP semblait être un seul et même phénomène, impliquant seulement des données différentes. La télépsychie étant un des trois composants principaux de l'ESP, voyons ce qu'il en est pour les autres, à savoir la clairvoyance et la précognition.

Concernant la clairvoyance, nous avons vu qu'il s'agit de la capacité de pouvoir décrire un objet ou l'état d'un objet sans contact par les sens habituels. Ainsi, dans ce cas, la corrélation aurait lieu entre la conscience de la personne et l'objet en question. Il est clairement difficile de se représenter ce que peut être le lien entre la conscience et un objet, mais après tout, le phénomène a été démontré, et l'explication de la corrélation a elle été montrée pour la télépsychie. Il n'est pas aisé de le prouver, mais l'hypothèse vaut la peine d'être émise.

Concernant la précognition, ainsi que la rétrocognition, il s'agirait cette fois de la corrélation entre une conscience et une autre, ou même avec un objet, mais de manière non simultanée.

Une autre façon de voir les choses est de penser que la corrélation se fait toujours entre conscience, jamais avec un objet, mais pas toujours de manière simultanée. Ainsi, dans le cas de la clairvoyance, le sujet entrerait en corrélation avec sa conscience dans un état futur où elle aurait connaissance de l'objet à trouver. Ainsi, dans le cas d'une carte retournée à deviner, il y a deux démarches possibles. 1- La personne crée une corrélation entre sa conscience et la carte, permettant ainsi de définir son identité, ou 2- La personne établie une corrélation avec sa conscience quelques secondes ou minutes plus tard, à l'instant où elle aura connaissance de la carte, lui permettant ainsi de connaitre son identité "en avance".

Conclusions

Après cette présentation des avancées actuelles dans la recherche théorique sur le psi, vous avez certainement compris pourquoi les grands instituts de recherche se dirigent désormais sur les études sur la conscience. En effet, il semblerait que si le psi est bien causé par une corrélation quantique entre la conscience des sujets, c'est dans ce domaine qu'il faut aller chercher pour trouver les prochaines pièces du puzzle qui nous mèneront vers la création d'une théorie du psi qui prendra en compte les résultats expérimentaux obtenus pendant ce siècle d'études.




Article rédigé par : GregoryDF le 11 Octobre 2006
Dernière révision : 9 Avril 2007 (Version 1.C)
Discuter de l'article dans les forums

Toutes les données présentées sur cette page proviennent de recherches personnelles ou (plus majoritairement), du livre Entangled Minds de Dean Radin, qui vous présentera plus amplement les choses si cela vous intéresse. De plus, ce livre présente de manière très actualisé toutes les récentes découvertes jusqu'en 2006 concernant la parapsychologie scientifique, principalement au niveau des recherches sur la conscience, mais également de façon plus générale.

Pour acheter le livre (en anglais seulement pour l'instant) ou avoir plus d'informations techniques dessus, vous pouvez utiliser les liens suivant :


Copyright © Info-psi 2007-2008 - Tous droits réservés - Optimisé 1024x768 minimum - Site version 1.0