Bienvenue sur Info-psi.com - Utilisez ce menu pour naviguer sur le site

Avant de vouloir expliquer comment pourrait fonctionner le psi, il nous faut d'abord être capable de prouver son existence. Il faut donc pouvoir créer le phénomène, le reproduire efficacement pour ensuite l'isoler, déterminer les facteurs qui favorisent son apparition et ceux qui la perturbent. Par conséquent, il ne s'agit pas simplement d'être sûr que tel phénomène existe et de le montrer par une expérience mais également d'apporter suffisamment d'éléments pour pouvoir dire qu'il n'y a pas d'autres explications possibles. Et oui, voir bouger la pyramide est une chose, la faire bouger avec le seul usage de nos capacités psychiques en est une autre bien différente et avant d'avoir la preuve que le psi est bien à l'origine du mouvement de la pyramide, il nous faut connaître de manière précise tous les autres phénomènes qui peuvent conduire au mouvement de la pyramide avec ou sans influence directe ou indirecte de notre part. (Rôle des contre-expériences)

Cette section sera donc principalement dédiée à toute personne débutante ou sceptique sur le sujet, dans laquelle elle pourra prendre connaissance des effets divers et variés que nous avons déjà considérés dans nos expériences. Vous pourrez d'ailleurs également nous faire part de tout commentaire par l'intermédiaire de la partie correspondante des forums. Nous vous invitons également à nous aider à compléter cette section afin d'améliorer notre démarche et les protocoles utilisés pour nos expériences.

Enfin, l'autre partie importante de cette étude sera d'imaginer et de recenser tous les subterfuges que d'autres pourraient utiliser pour créer artificiellement ce que l'on pourrait à première vue prendre pour des effets psi.

Attention cependant, toute critique est bonne à prendre tant qu'elle reste constructive. Le but n'est pas de débattre sur l'existence du psi, mais simplement de définir les expériences qui pourraient nous aider à bien identifier ce qui relève vraiment du psi et ce qui n'en est pas.

En effet, il faut bien nous garder de prendre position en faveur ou contre le psi. Ce n'est pas parce que nous n'avons pas d'expériences concluantes que le psi n'existe pas. Et ce n'est pas parce que certains résultats restent inexpliqués que nous aurons la preuve de son existence. Nous n'aurons que des indices et une idée qui au fur et à mesure se précisera.


1 - Le doute est permis

Le psi est un domaine très controversé qui reste pour une grande majorité du public confiné au domaine du surnaturel. Les quelques scientifiques qui se sont lancés dans une étude et une analyse de ce phénomène se sont très vite confrontés aux rires, au scepticisme puis aux vives critiques de leurs confrères. La page historique est là pour le confirmer ! Aussi, bien que l'étude du psi ait commencé il y a plus d'un siècle, les résultats obtenus n'ont jamais vraiment réussi à s'imposer ni à convaincre l'auditoire scientifique.

Or il est très difficile pour un chercheur de trouver des financements, de s'entêter et de jouer sa réputation dans une idée quand celle-ci va à l'encontre de la pensée scientifique dominante.

Plusieurs cas de figures doivent cependant être considérés pour cerner la difficulté du problème :

L'idée que nous cherchons à souligner ici est simple. Nous ne pouvons nous prononcer sur la validité et les résultats obtenus par le passé sur le sujet tout simplement parce qu'il nous est difficile d'avoir une connaissance approfondie et objective des conditions dans lesquelles ces expériences et leurs contre-expériences ont été menées, ni sur la manière dont ces résultats ont été contrôlés et validés ou refusés.

L'autre point important est le facteur psychologique qui ne garantie pas toujours des résultats, ce qui peut amener beaucoup de monde à douter. Or il faut bien garder en tête que les phénomènes psi sont issus par définition de notre esprit, de notre concentration, etc, et la psychokinésie entre dans ce cas de figure.

Une personne pessimiste sur la question a peu de chance de déclencher le phénomène et encore moins de le maîtriser. De même, une personne stressée, tendue, qui se sent observée voire jugée risque de ne pas pouvoir se mettre en condition pour réaliser l'expérience correctement. Enfin, la modification des conditions de l'expérience peut là encore perturber le sujet qui ne pourra peut-être pas reproduire le phénomène aussi facilement ou aussi intuitivement qu'à son habitude.

Une chose est sûre, la démarche scientifique est déterminante dans cette approche. Elle reste le seul moyen de prouver l'existence du psi et il nous incombe de l'utiliser du mieux que possible pour nous faire notre propre idée sur la question et le cas échéant, la faire accepter à une plus large échelle. En revanche, nous savons également qu'il est possible que nous n'aboutissions à rien de concret.

2 - Une approche progressive

Notre approche ici repose donc sur l'élaboration progressive d'expériences qui ne pourront être contestées. La mise en ligne de ce site va nous permettre de toucher un public beaucoup plus large et recevoir des commentaires variés et de tout horizon sur le sujet. Or nous nous confrontons à un problème majeur : la plupart des personnes qui s'intéressent à ce domaine le font de manière très discrète et souhaitent garder l'anonymat (souvent pour éviter les railleries de leur entourage). De même la majorité des résultats d'expériences que nous recevrons au début seront pour la plupart sous forme de vidéo. Et là, tout se complique ! Il va falloir établir un protocole simple mais incontestable et objectif pour pouvoir valider les résultats sans rebuter les éventuels volontaires qui réaliseront ces expériences. Imaginez-vous devoir passer des heures à mettre en place le protocole expérimental pour 1 min de vidéo !

Il faut aussi faire prendre conscience aux gens que sans qu'ils le sachent des effets extérieurs peuvent venir influencer une expérience. En effet, il est très facile de croire que nous sommes la source d'un phénomène psychique alors qu'il ne s'agit en fait que d'un courant d'air ou d'un concours de circonstances.

Enfin, à chaque résultat positif, il nous faudra chercher toutes les manières éventuelles de pouvoir le réaliser avec trucage ou simplement par inadvertance pour éviter les conclusions hâtives car il peut être facile de se faire avoir par une vidéo.

C'est donc par le biais du forum et au travers de nos échanges et des critiques constructives reçues, que nous pourrons faire le bilan pour améliorer sans cesse le protocole et peut-être aboutir à une expérience idéale, non contestable.

3 - Pourquoi la pyramide

La base de nos expériences sera l'utilisation d'une pyramide en papier ou en aluminium maintenue en équilibre par une aiguille ou une mine de crayon. (Voir la section consacrée à la réalisation de cette pyramide).

Ce choix n'est pas innocent et reste à notre avis le support idéal. Tout d'abord, parce qu'il est peu coûteux, très simple à trouver et à réaliser et pourquoi pas décoratif. En quelques minutes on peut avoir un système opérationnel et prêt à devenir l'objet de notre attention et de nos expériences.

Ensuite, la pyramide est très stable tout en étant très sensible. Le point d'accroche au sommet de la pyramide permet une rotation facile de celle-ci avec très peu de frottements et par conséquent, la force à appliquer pour générer son mouvement reste mineure ce qui est idéal pour un débutant.

Enfin la manière dont la pyramide tourne peut nous aider à isoler plus précisément un éventuel effet PK qui se traduirait par :

Les avantages présentés ci-dessus comportent cependant leur revers.

Dans tous les cas, nous pouvons affirmer que :

Si la pyramide est stable depuis plusieurs minutes dans un système clairement défini et isolé et qu'aucun paramètre n'est modifié autour d'elle, si ce n'est la seule volonté de la faire bouger, alors dans ce cas nous pouvons en conclure que l'esprit est à l'origine de son mouvement quel qu'il soit même minime et fugace.

Donc vous l'aurez compris, la difficulté est de pouvoir justifier qu'aucun autre paramètre n'a changé.

4 - Les effets extérieurs courants

Tout d'abord, il s'agit d'identifier clairement les différentes manières dont la rotation de la pyramide peut être affectée de façon involontaire :

Nous le voyons tout de suite, il faut absolument prendre de grandes précautions et l'idéal semblerait donc de mettre la pyramide sous cloche. Néanmoins, ce choix est risqué car certaines boites ou cloches peuvent créer un effet électrostatique qui viendra perturber et figer la pyramide. Ce n'est donc pas forcément la meilleure solution. De plus, nous ne connaissons pas la manière dont notre esprit pourrait insuffler à la pyramide ce mouvement (ce n'est pas l'objet de notre étude pour le moment, car il faut déjà prouver que notre esprit peut le faire). Aussi, peut-être que le verre, le plastique ou toute autre interface entre nous et la pyramide limite ou empêche le transfert de mouvement vers l'objet.

Bien sûr pour un débutant, nous lui conseillons de démarrer avec la pyramide seule et de prendre confiance progressivement avant de passer à plus difficile mais il doit bien garder en tête que l'on peut facilement être trompé par ses sens et ses impressions.

Enfin, si vous souhaitez aller plus loin dans l'étude et la description de tous les biais involontaires potentiels, vous pouvez consulter cette étude approfondie du dispositif.

5 - Trucages, charlatans et illusionnistes

Outre ces effets involontaires, nous déplorons également les trucages et les charlatans qui s'amusent à créer de fausses vidéos ou de fausses expériences afin de se rendre intéressants, ou simplement pour rire de la crédulité des autres. On se distrait comme on peut...

Nous en avons déjà vu plusieurs jouer avec des aimants, des radiateurs, des petites pailles ou des micros jet d'airs pour simuler l'effet PK dans différentes configuration et de manière très réaliste même avec des pyramides sous cloche. Vous trouverez d'ailleurs ici une vidéo montrant bien ce qu'on peut faire au niveau des trucages.

Il y a aussi les illusionnistes dont les plus célèbres dans ce domaine sont David Copperfield ou Criss Angel. Leurs vidéos sont incroyables de réalisme et lorsque l'on voit les trucages effectués on ne peut qu'être admiratif devant leur génie et la qualité de l'illusion.

Cependant, leur but est de nous tromper, de nous impressionner et ça marche !

Pour lutter contre ces inconvenues, nous essayerons de mettre en place des protocoles toujours plus contraignants pour limiter les fraudes. Mais l'étude des vidéos et leur validation reste délicate et nous sommes désolés auprès des nombreuses personnes qui nous transmettent des vidéos qui bien que faites de bonne foi, ne seront pas validées dans le doute. Et oui, comme partout les perturbateurs même en nombre restreint, finissent par détériorer l'image donnée par tout un groupe.

Aussi, s'il vous plaît, ne vous découragez pas si votre vidéo n'a pas été validée et persistez.

Merci d'avance

6 - Votre avis

D'autre part, nous souhaitons attirer votre attention sur l'usage de la partie dédié à cette section dans les forums. Celle-ci est là pour que vous vous exprimiez notamment sur ces sujets souvent très controversés. N'hésitez pas à nous aider pour améliorer les protocoles mais également à nous soumettre d'éventuels processus et trucs que vous avez vu ou que vous pourriez imaginer pour donner l'illusion d'un mouvement PK. Ceux-ci seront ajoutés à cette page pour essayer d'y voir plus clair et éviter d'éventuelles erreurs de jugement futures. Et cela pourrait peut-être aussi nous permettre de reconsidérer d'anciennes vidéos peut-être validées à tort.

Article rédigé par : Dynamo le 16 Août 2007
Dernière révision : 27 Septembre 2007 (Version 1.15)
Discuter de l'article dans les forums


Copyright © Info-psi 2007-2008 - Tous droits réservés - Optimisé 1024x768 minimum - Site version 1.0