Bienvenue sur Info-psi.com - Utilisez ce menu pour naviguer sur le site

Bilan

Nous avons vu au cours de ces différentes pages que la recherche en parapsychologie a cessé désormais (et certains organismes depuis plus de 20 ans), d'essayer de fournir des preuves de l'existence des phénomènes psi, ceux-ci ayant été suffisamment démontrés pour qu'on ne puisse plus en douter. Actuellement, les recherches sont orientées pratique et compréhension. Comme nous l'avons vu, des théories prometteuses sont déjà émises et pour certaines plutôt déjà bien vérifiées. Néanmoins, il ne faut pas s'arrêter là et continuer d'expérimenter pour mettre à l'épreuve ces nouvelles théories et ainsi peut-être les confirmer.

Et pour se tourner vers le futur de façon sereine, voici un tableau récapitulatif réalisé par Dean Radin présentant une méta-analyse(?) de tous les résultats des expériences présentant des conditions expérimentales suffisamment contrôlées pour être considérées comme valables. Nous vous rappelons qu'il faut une probabilité contre la chance de 20 contre 1 pour que l'expérience soit considérée comme ne relevant pas du simple hasard.

Type d'expérience Nombre d'études Nombre de tests Probabilités contre la chance
Dream psi 47 1 270 sessions 2.2 x 1010 contre 1
Ganzfeld psi 88 3 145 sessions 3.0 x 1019 contre 1
Détection consciente d'être observé 65 34 097 sessions 8.5 x 1046 contre 1
Détection inconsciente d'être observé 15 379 sessions 100 contre 1
Détection inconsciente d'une intention distante 40 1 055 sessions 1 000 contre 1
Lancer de dés (PK) 169 2 600 000 dés jetés 2.6 x 1076 contre 1
Génération de Nombres Aléatoires (PK) 595 1.1 milliard d'événements aléatoires 3 052 contre 1
Toutes les expériences combinées 1 019 1.3 x 10104 contre 1


Source : Tableau extrait de "Entangled Minds", de Dean Radin, p.276. Le commentaire suivant est associé au tableau :

Tableau 14-1. Une méta-méta-analyse(?) de tous les types de preuves expérimentales considérées dans ce livre. Le nombre d'études listées, ainsi que les probabilités contre la chance, sont ajustés pour tenir compte d'une éventuelle fraude due à un reportage sélectif des études en utilisant l'algorithme de réduction. Les résultats combinés indiquent que ces résultats expérimentaux ne sont certainement pas dus à des coïncidences ou une chance inouïe. Quelque chose d'autre se produit. Un réel effet psi est donc une interprétation de plus en plus plausible.


La preuve qu'il se produit bien quelque chose semble donc établie pour l'ESP, mais il reste tout de même des domaines à étudier, en particulier la macro-PK, et nous tâcherons d'y porter une attention toute particulière. D'après Dean Radin, la raison essentielle de cette absence n'est pas que le phénomène n'a pu être prouvé ou qu'il soit inexistant, mais que les études portant sur le sujet sont peu nombreuses, pas toujours concluantes et que les quelques études qui l'étaient n'ont jamais été répliquées de manière convenable.

Nous nous attacherons donc particulièrement à étudier ce domaine pour essayer de fournir enfin des expériences reproductibles et contrôlées. La priorité sera d'obtenir des expériences contrôlées et rigoureuses qui nous permettrons d'établir si effectivement avec la macro-PK aussi, il semble se produire quelque chose. Une fois cette étape atteinte, et nous sommes conscients que cela pourra prendre du temps, il nous faudra passer avec votre aide à l'étape suivante, à savoir l'interprétation des résultats, qui elle seule nous permettra peut être finalement de trancher la question de l'éventuelle réalité du psi.


Article rédigé par : GregoryDF le 11 Octobre 2006
Dernière révision : 27 Septembre 2007 (Version 1.D)
Discuter de l'article dans les forums


Copyright © Info-psi 2007-2008 - Tous droits réservés - Optimisé 1024x768 minimum - Site version 1.0